9 stratégies pour réviser vos textes efficacement

Écrire c’est bien, même très bien, mais écrire sans faute c’est encore mieux! Le seul problème c’est que notre humanité fait en sorte que, malgré toute notre bonne volonté, il puisse arriver que des erreurs nous échappent.

Comment alors contrer ce fléau qui nous rend la vie difficile et qui brime notre créativité? La révision semble être la meilleure solution à ce jour.  Mais, entre lire et relire, il y a tout un monde de stratégies faciles à mettre en place pour optimiser cette étape moins agréable, mais somme toute indispensable du processus de rédaction.

1- Relire à l’écran

C’est probablement le premier réflexe que vous avez et c’est tout à fait normal… pour une première lecture! Cette stratégie permet d’éliminer les fautes les plus évidentes avant de passer à la suite car, si vous pensez vous en sortir uniquement de cette façon, vous risquez fort de publier un texte comportant encore trop d’erreurs.

2- Lire une copie imprimée

Une stratégie un peu moins écologique, j’en conviens, mais tellement plus efficace que la relecture à l’écran! Qui plus est, si vous êtes comme moi, vous prendrez plaisir à utiliser un bon vieux stylo rouge pour souligner des fautes, rayer des passages, réécrire certaines phrases…  Et pour ce qui est de l’environnement, sachez qu’une fois que vous en aurez terminé avec votre document, vous pourrez le recycler en papier de notes ou en feuilles à dessins pour les enfants.

3- Réviser en 3 temps

Réviser peut sembler une tâche très fastidieuse. En découpant en petites étapes, non seulement vous serez plus efficace, mais vous allégerez de beaucoup le processus.

  • Le sens : Est-ce que tout se tient? Quand un passage ne vous semble pas clair, prenez le temps de le lire à voix haute. Vos oreilles aussi ont un talent pour repérer les erreurs.
  • Le style : Vos phrases sont-elles trop longues? Avez-vous tendance à répéter souvent le même mot? Respectez-vous la règle un paragraphe, une idée principale?
  • La langue :  C’est le moment de vous en donner à cœur joie avec la grammaire et les dictionnaires. Tout doit y passer, même et surtout, l’orthographe! Au besoin, passez  votre doigt sous chaque mot pendant que vous lisez afin d’attirer votre attention sur les coquilles qui pourraient vous avoir échappées.

4- Lire à voix haute à quelqu’un

Trouvez une personne prête à tendre l’oreille sans vous interrompre et faites-lui la lecture tout simplement. Vous constaterez avec stupéfaction que bon nombre de fautes auront malheureusement échappées à votre œil de lynx.

5- Le faire lire à quelqu’un

C’est votre texte, vous le connaissez par cœur, tellement que même les erreurs les plus simples peuvent vous glisser entre les doigts. De ce fait, rien ne vaut un regard neuf pour minimiser les risques d’erreur. Que ce soit un ami, un membre de votre famille ou un réviseur professionnel, n’hésitez pas à demander de l’aide.

6- Lire à l’envers

J’ai toujours trouvé cette astuce très drôle, mais force est d’admettre qu’elle est redoutablement efficace. Pourquoi? Parce qu’elle permet d’isoler chaque phrase et de se concentrer uniquement sur la révision sans être dérangée par le sens de l’ensemble du texte. Idéal pour vous assurer, notamment, que tous vos verbes sont bien accordés.

7- Changer de police d’écriture

Vos yeux prennent vite l’habitude de la police que vous avez choisie pour votre texte. Rien de mieux pour s’inventer un regard neuf que de changer la police d’écriture. Sortez du Time new roman, du Arial ou du Calibri le temps d’une relecture. Pensez simplement à sélectionner une police d’écriture facile à lire. Au besoin, ajuster la taille du texte à la hausse. Les fautes paraîtront beaucoup plus évidentes ainsi.

8- Le passer dans un correcteur

Le Web regorge de ressources pouvant vous aider à améliorer la qualité de la langue de votre texte. Il existe aussi une option dans Word ainsi que plusieurs programmes spécialisés pouvant vous rendre un fier coup de main moyennant un certain investissement. Ces correcteurs peuvent effectivement vous éviter bon nombre de coquilles. Toutefois, prenez garde, car ils n’ont pas nécessairement la capacité d’analyser le contexte dans lequel se trouve un mot. Usez de votre jugement lorsque vous vous en servez.

9- Prendre une pause puis relire

Dans un monde idéal, c’est toujours ce qu’il faudrait faire. Dans un monde parfait, vous devriez prévoir au moins de une à deux journées de pause avant de vous relire histoire de vous débarrasser de cette impression de connaître votre texte par cœur. Avec une bonne planification, c’est de l’ordre du possible, mais, pour les abonnées de la dernière minute, pensez à utiliser les autres stratégies.

Comme vous pouvez le constater, il existe plusieurs façons de réviser un texte. Elles sont toutes accessibles selon le temps que vous aurez entre la fin de la rédaction et le moment de la publication. Néanmoins, je vous recommande fortement d’en utiliser au moins trois en favorisant les stratégies impliquant une autre personne afin de vous assurer de profiter d’un regard extérieur.

Je termine en vous soulignant que personne, je dis bien, personne, n’est parfait. De ce fait, soyez indulgente envers vous-même.  Il se peut que vous en échappiez au passage. Dans la plupart des publications en ligne, il vous suffira de modifier pour apporter la correction nécessaire. Pour le reste, dites-vous que même les plus grands réviseurs des plus grandes maisons d’édition en échappent parfois. On ne peut que tendre le plus possible vers la perfection dans le souci d’offrir le meilleur contenu avec les meilleures intentions du monde.

Comment vous y prenez-vous pour réviser vos textes? Merci d’ajouter votre réponse en commentaire pour alimenter la discussion.

2017-11-03T20:15:17+00:00

À propos de l'auteur :

Marie-Josée est accompagnante en alignement ainsi que créatrice de la communauté Mots en bulle. Elle aide les entrepreneures à cheminer dans l'univers de leurs idées et de leurs mots afin qu'elles se sentent sur leur X en tout temps et puissent prospérer. Sur Mots en bulle, sa mission est d'amener les femmes à être l'entrepreneure de leur vie via les rituels d'écriture visant à changer le monde... un mot à la fois!

2 Comments

  1. Valérie Auclair 8 mars 2017 à 3:06 - Répondre

    Voilà d’excellentes stratégies!

    La première est évidemment un incontournable.

    J’utilise beaucoup la 2e pour mes travaux scolaires et les longs textes, ou encore les textes qui me posent plus de difficultés. La lecture sur papier a quelque chose de différent, de plus tactile ou je ne sais quoi… Qui fait du bien à l’esprit. De plus, j’utilise ensuite ces feuilles pour de la prise de notes, au lieu d’utiliser des feuilles vierges. #récupération

    J’utilise aussi la 5e stratégie pour les longs textes ou ceux qui posent problème. Un oeil extérieur détecte immédiatement les lacunes, les imprécisions et les redondances qui nous échappent, à force d’avoir retravaillé les mêmes phrases. C’est normal!

    Je n’utilisais pas la 7e, mais je la prends en note! Très intéressant.

    La 9e, pour moi, va de pair avec la première… Une évidence! Pourtant, je ne l’utilise pas toujours, notamment pour mon blogue personnel (Valérie bouge), où je diffuse très rapidement. Cordonnière mal chaussée!

    En somme, d’excellents conseils, Marie-Josée! J’ai appris quelque chose, après des années d’écriture et de révision! 🙂

    • Marie-Josée 8 mars 2017 à 4:51 - Répondre

      Merci Valérie! En passant, je viens de faire le lien entre toi et ton entreprise 😉

      Je suis contente que mes astuces puissent être utiles même à une réviseure chevronnée. 😀

Laisser un commentaire

Vous êtes un membre de la zone d'alignement?

Pas encore membre? Cliquez ici pour en savoir plus. 
Connectez-vous
Zone d'alignement
Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de navigation et fournir des fonctionnalités supplémentaires.​
En savoir plus