Article de blogue - Équilibre recherche

Équilibre recherché

13 août 2021 | Alignement | 0 commentaires

Ça y est! Mes vacances estivales sont terminées! Peut-être êtes-vous encore dans les vôtres ou sont-elles bien loin déjà, reste qu’il faut revenir à la normale un jour ou l’autre et aujourd’hui, c’est à mon tour.

Je ne sais pas pour toi mais, pour moi, les vacances riment souvent avec remise en question. C’est un moment privilégié où je profite du temps d’arrêt qui m’est imparti pour réfléchir à ce que je veux ou non dans ma vie.

Évidemment, pas besoin des vacances pour faire une telle réflexion. Il faut simplement avoir la capacité de prendre une pause pour dresser le portrait de notre situation et établir si on peut continuer sur cette voie où s’il convient de rétablir l’équilibre. Pour certains, la rentrée scolaire sera un moment idéal, pour d’autres, ce sera le début de l’année. En ce qui me concerne, c’est un peu toutes ces réponses.

Ne pense pas que je me remets en question constamment, mais en bon capitaine du navire de ma vie, j’aime bien voir périodiquement quelle trajectoire je suis pour ajuster le tout si je constate que je dévie. Je m’assure ainsi d’être en cohérence avec mes valeurs et mes objectifs.

Dans ces périodes charnières, mon dialogue intérieur ressemble généralement à ceci:

« Excuse-moi de te déranger pendant tes vacances, mais t’es certaine que tu es sur la bonne voie? Qu’est-ce qui te manque pour te sentir bien et ne me réponds pas te faire enlever par un prince charmant millionnaire, t’es une grande fille, sois maître de ta vie! »

Toutefois, même si je trouve des réponses à ces questions, il reste que je passe pas mal plus mon temps à me maintenir en équilibre à l’aide d’un parapluie, au cas où le ciel me tomberait sur la tête, qu’à être véritablement en équilibre. Or, si je suis toujours en train de tenter de me maintenir en équilibre, la moindre secousse peut me faire basculer et hop, je repars avec mes éternelles questions: 

« Excuse-moi de te déranger encore, mais t’es certaine que tu es sur la bonne voie? » et tout le bla bla qui s’en suit.

De base ce n’est pas mauvais. D’ailleurs mieux vaut se poser ces questions que d’avancer les yeux bandés sans trop savoir ce qui se passe. Mais, ne reculant devant rien pour t’aider, et m’aider par le fait même, j’ai décidé de changer mon angle d’approche:

« Bon, ma belle, sois honnête. Si l’argent n’étais pas un problème, que ferais-tu vraiment? »

Oooooooh mais quelle question! Pour y répondre, j’ai sollicité mes fidèles alliés soit un papier et un crayon et j’ai fait une liste. Une fois le travail de réflexion et d’écriture terminé, j’ai repassé ma liste d’un coup d’oeil et j’ai été étonnée de voir à quel point la majorité des items qui la composaient n’étaient pas du tout extravagants. J’ai donc classé les folies dans les rêves à réaliser et je me suis retrouvée avec ce que j’appelle des générateurs de bonheur. Je partage avec toi ma liste, libre à toi de t’en inspirer.

Pour me sentir en équilibre, j’ai besoin:

  • De prendre le temps de déjeuner en paix avant de commencer à travailler.
  • De me réserver du temps pour écrire.
  • De me garder un moment pour lire un peu chaque soir.
  • De planifier des shootings photo.
  • De créer des moments où je me concentre à 100 % sur mes enfants.
  • De me planifier des sorties juste pour moi, exemptes de culpabilité.

En réalité, au départ, ma liste n’avait pas l’air de ça. Quand tu feras cet exercice, je t’invite d’abord à écrire sans penser, en suivant ton coeur. Ensuite, garde les éléments ayant le potentiel de constituer ton équilibre dès maintenant. Finalement, reformule le tout en utilisant des verbes d’action aussi précis que possible. Ceux-ci te garderont impliquée dans ta recherche d’équilibre, car, oui, il te faudra t’activer pour mettre tout ça en place. Affiche cette fameuse liste, mets-en une copie dans ton agenda pour toujours l’avoir en tête lorsque vient le temps de faire ta planification hebdomadaire.

« Excuse-moi de te déranger encore, mais c’est une super idée cette liste! Je me sens déjà plus légère et beaucoup plus alignée sur qui je suis vraiment! »

Tu vois, même ma conscience s’en porte mieux! Si elle va bien, il y a des chances que je me porte comme un charme!

Et toi, si l’argent n’était pas un problème, que ferais-tu vraiment?

La quête | Marie-Josée Guérin - Messagère de l'âme

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Et si le moment était venu de faire les choses autrement ?