Où est passé mon mot phare | Marie-Josée Guérin - Messagère de l'âme

Où est passé mon mot phare?

27 août 2021 | Rituels | 1 commentaire

C’était quelque part entre le 25 et le 31 décembre de l’année dernière… l’heure était au bilan de fin d’année. Armée d’une petite collation et d’une tasse de thé bien chaude, j’avais entrepris d’écrire tout ce qui me venait en tête pour en extraire un seul mot facile à retenir : un mot phare. Au premier jour de cette année,  ce mot unique est devenu le grand POURQUOI de toutes mes actions des 365 jours à venir tel un témoin d’une promesse faite à moi-même.

Or, je trouve important de renouveler cette promesse en cours de route et quel meilleur moment que la fin des vacances estivales pour me reconnecter à ce mot si précieux et voir comment il m’a aidé jusqu’à présent et ce qu’il me reste à faire pour finir l’année en beauté.

Car tout n’est pas perdu! Ce mot, si précieux qu’il soit, reste malléable. On peut l’accompagner à volonté d’autres mots ou lui faire faire du sens selon les hauts et les bas ce que  la vie mettra sur notre chemin.

Te rappelles-tu du mot que tu avais choisi? Te souviens-tu  de cette promesse que tu t’es faite? Si oui, je te reviens dans quelques mots.

Si, dans la folie du quotidien, tu l’as perdu de vue ou si tu n’as pas fait cet exercice en fin d’année, pas de panique! Il n’est jamais trop tard pour bien faire! Je te rappelle qu’il reste quatre mois avant de dire au revoir à l’année en cours. Il est encore temps de mettre des choses en branle. Après tout, septembre est aussi une période de renouveau avec la rentrée des classes. C’est le moment idéal pour se recentrer sur ce que l’on souhaite vraiment accomplir. Ainsi, pour trouver le mot phare qui éclairera la route du dernier droit de l’année, il te suffit de te connecter sur ce que tu souhaites vraiment voir prendre forme pour finir l’année en force. Lire La promesse d’un mot peut aussi être inspirant et utile. Vas-y, je t’attends…

Maintenant que tout le monde a son mot, que faire? Que tu ais cheminé avec ton mot depuis le début de l’année ou que tu viennes  juste de le choisir, la procédure est la même.

Ce que je te suggère, c’est de te réserver un rendez-vous avec toi-même. En ce qui me concerne, j’aime bien m’installer confortablement avec un cahier, idéalement le même qui m’a servi à faire mon bilan de fin d’année et j’écris, j’écris, j’écris. Un petit coup d’œil en arrière pour voir comment ce mot a pris forme au cours des derniers mois.

Même s’il est tout récemment choisi,  fais l’exercice tout de même, tu constateras que tu ne l’as pas sélectionné pour rien.

Ce petit retour dans le passé récent me permet de me servir de mes expériences pour aller de l’avant. Ainsi, je me questionne…

  • De quelle façon mon mot phare m’a-t-il permis de rester alignée sur mes objectifs? 
  • Quelles sont les réalisations ou les actions que j’ai posées en lien avec celui-ci?
  • En quoi m’a-t-il aidé à me relever des coups durs? 
  • L’avais-je bien sélectionné ou ai-je dû lui mettre un bémol en cours de route? 
  • Quelles sont les stratégies que j’ai mises en place pour ne pas le perdre de vue?
  •  Si je l’ai perdu en cours de route, que puis-je faire pour le garder bien vivant à mon esprit?

Ces questions ne sont que des exemples. Je me laisse énormément guider par mon intuition en laissant couler les mots comme ils viennent. Puis, je reviens au présent pour exprimer comment je me sens par rapport à ce mot. Est-il encore pertinent?  

Si tu viens de le choisir, c’est le moment parfait pour expliquer ton choix.

Puis, je me tourne vers le futur pour déterminer comment je pourrai profiter des mois qui viennent pour terminer l’année à l’image de ce que je souhaitais qu’elle soit.  Je prends donc une bonne gorgée de thé pour me revigorer et je me lance en me demandant de quelle façon je pourrai mettre mon mot phare à l’avant-plan

À cette étape, inutile d’hyper ventiler en raison du flot d’idées qui pourraient t’assaillir. Planifier en croulant sous la pression du temps qui se fait de plus en plus rare ne te sera d’aucune aide.

Ce que je te propose,  c’est de choisir quatre actions, une par mois restant, pour t’assurer de rester en lien avec ton mot. Juste quatre, pas une « to-do list » à ne plus finir! L’idée est de te garder dans un état d’esprit favorable au sentiment d’accomplissement.

Ainsi, quelque part entre le 25 et le 31 décembre,  tu pourras te concentrer de nouveau sur ce que l’année t’aura apporté tant dans la réussite que dans l’épreuve. Ton mot passera alors le flambeau à un nouveau mot qui créera à son tour un flot de lumière constante pour éclairer la route de cette nouvelle promesse que tu te seras faite.

Te rappelles-tu de ton mot phare? Partage-le en commentaire!

Tirage le chemin de vie | Marie-Josée Guérin - Envisager sa vie autrement

1 Commentaire

  1. Julie Laître

    Douceur qui c’est transformé en légèreté. Diminuer ma charge mentale, en étant moins sévère avec moi-même et mettre en valeur ce que je fais de bien et d’arrêter de traîner mes deux valises pleines de veilles convictions. Pour les prochains mois, je vais être plus clémente avec moi-même. Je vais me donner plus de rendez vous avec moi-même!!

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Et si le moment était venu de faire les choses autrement ?