À l'aide! Je n'ai pas encore trouvé mon mot phare | Marie-Josée Guérin - S'aligner pour entreprendre sa vie autrement

À l’aide! Je n’ai pas encore trouvé mon mot phare! (et je panique un peu…)

4 janvier 2019 | Rituels | 0 commentaires

Janvier vient à peine de commencer. Tu regardes tes réseaux sociaux, tu parles à tes amis : tout le monde semble avoir trouvé son mot phare! Le premier, ce n’était pas si mal, tu avais confiance, mais après quelques jours dans la nouvelle année, tu commences sérieusement à paniquer :

Suis-je anormale? Non!

Est-ce obligatoire d’avoir un mot phare? Pas tant…

Pourquoi est-ce si difficile? Nous y reviendrons.

Comment puis-je trouver le mien? Ah! Voilà la bonne question!

Suis-je normale?

En fait, tu n’es pas une quelconque bibitte étrange de ne pas avoir de mot phare. Une grande partie de la population ne connaît pas ce rituel ou s’en fout complètement. Parmi ceux qui s’y intéressent, sois attentive. Est-ce vraiment TOUT le monde qui a son mot phare en poche au moment de lire ces lignes? Vraiment pas!

En fait, tu es tellement centrée sur le fait que tu n’as pas trouvé le tien que tu n’as sans doute pas remarqué tous ceux qui sont comme toi et qui espèrent fort un éclair de génie avant la fin de l’année.

Dois-je vraiment avoir un mot phare?

Poser la question c’est un peu y répondre. Évidemment que la réponse est non. Personne n’est jamais mort de ne pas avoir un mot phare. C’est plutôt une question de choix et de conviction qui te pousse à en vouloir un ou non. Pour t’aider à déterminer si tu en as besoin, voici quelques pistes de réflexion :

  • As-tu l’habitude d’avoir un mot phare depuis quelques années? Ça peut expliquer ta panique.
  • Que représente le mot phare pour toi? Si c’est pour faire comme tes amis, tu n’en as peut-être pas absolument besoin.
  • Es-tu sensibles aux mots en général? Si oui, il se peut que ce rituel te fasse vibrer et prenne une importance plus grande à vos yeux.
  • As-tu d’autres rituels de début d’année? Certains prennent des résolutions, d’autres préfèrent un mantra… Les rituels peuvent être combinés, mais peut-être aussi que tu en as trop pour tes besoins.
  • As-tu traîné des trucs de l’an passé dans tes poches lors du passage à la nouvelle année? Ça peut sembler étrange, mais si tu as des situations qui ont besoin d’être réglées, il se peut que ton processus soit court-circuité.
  • Aimes-tu la simplicité? Si la réponse est oui, le mot phare est de loin, le rituel le plus simple qui soit même si tu n’as pas encore trouvé LE mot qui te portera pour l’année.

Bref, à la lumière de tes réponses, il te revient de déterminer si tu as vraiment besoin d’un mot phare pour te soutenir vers l’atteinte de tes objectifs tout au long de l’année.

Pourquoi ai-je tant de difficulté à trouver?

Encore une fois, se poser la question c’est y répondre. À trop mettre le focus sur la nécessité absolue de trouver ton mot phare, il se peut que l’inspiration n’ait pas trop envie de te visiter.

C’est comme n’importe quel processus nécessitant l’inspiration divine : plus on veut, moins on peut. Ceci étant dit, tout n’est pas perdu. Commence par te détendre, décolle–toi le nez du problème et continue de vivre et de développer tes projets quels qu’ils soient. La vie ne s’arrête pas à un mot.

La preuve, je n’ai pas toujours eu un mot phare dans ma vie et je ne m’en portais pas plus mal. Évidemment, je préconise d’en avoir un car j’ai eu de bons résultats au fil des ans avec ce rituel, mais de prendre du recul sur la situation permet de relativiser et de ne pas rester figée en attendant l’illumination.

Comment puis-je enfin trouver mon mot phare?

Ah j’adore cette question! Elle nous amène dans le concret du rituel que j’ai pensé te découper en étapes :

  1. Fais ton bilan :
    As-tu pris le temps de t’installer avec toi-même e en compagnie d’un carnet de notes et d’un stylo pour réfléchir et presser le citron de l’année terminée afin d’en faire le bilan? Tu sais, ce petit moment de calme dont je parlais dans La promesse d’un mot? Ce n’est pas parce qu’on n’est plus entre le 25 et le 31 décembre que tu ne peux pas le faire.
  2. Regarde les autres mots phares :
    Cette étape peut se faire de deux façons différentes. La plus évidente, faire le tour des mots phares des autres. Fais appel à tous sur les réseaux sociaux et regarde ce qui t’allume. La seconde façon est de faire la chronologie de tes mots phares au cours des dernières années. Une logique pourrait alors surgir et t’éclairer sur la nature de ton mot pour la prochaine année.
  3. Dépose ton intention :
    La nuit porte conseil à ce qu’il paraît. Pourquoi ne pas en profiter? Juste avant de te coucher, dépose ton intention de trouver ton mot phare au petit matin. Un petit secret, cet exercice est encore plus puissant lorsque ladite intention est mise par écrit. Prends également soin de laisser un papier et un crayon à proximité au cas où l’inspiration te réveillerait en pleine nuit.
  4. Sois à l’écoute des signes :
    Quand tu envisages un mot, prends le temps d’observer où ça résonne en toi. Si tu as l’habitude de ressentir de la gratitude, dis-toi que le bon mot phare devrait se ressentir de la même façon ne laissant aucune place au doute.
  5. Fais-lui faire du sens :
    Ton mot phare devrait pouvoir s’appliquer dans les différentes sphères de ta vie. S’il fait du sens un peu partout c’est que tu l’as trouvé!

 

En somme, trouver un mot phare pour l’année n’est ni essentiel, ni une question de vie ou de mort. Il reste que, de tous les rituels de début d’année, c’est le plus simple à mettre en place une fois qu’il est trouvé. C’est un compagnon qui te sera d’une grande aide dans tous les moments de votre année, bons comme mauvais, puisqu’il te gardera aligné sur tes objectifs personnels et professionnels. Il vaut donc peut-être la peine d’essayer les quelques trucs proposés pour le sélectionner afin de donner la direction souhaitée à cette année qui débute.

Tirage le chemin de vie | Marie-Josée Guérin - Envisager sa vie autrement

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Et si le moment était venu de faire les choses autrement ?