Jamais sans mon thé

14 janvier 2022 | Rituels | 0 commentaires

Un élément essentiel de mes rituels quotidiens

Petit matin qui n’a l’air de rien…

Je traîne un peu dans la maison la tête encore embrouillée de sommeil. J’aime ce temps de grâce où je peux prendre mon temps avant d’entamer une journée bien remplie. Que celui ou celle qui ose me bousculer prennent grand soin de le faire de loin ! Même mes enfants et mon chat ont compris qu’il ne sert à rien de hurler avant que j’aie pris ma première gorgée de thé.

Il n’y a rien qui puisse égaler cette sensation exquise. Sans une bonne tasse de thé bien noir, mon matin semble incomplet. Il est mon point d’ancrage pour partir la journée du bon pied. 

L’avant-midi passe pour faire place à l’heure du dîner. 

Histoire de préserver mon niveau d’énergie, je prends soin de me restaurer. Bien que les aliments permettent à mon corps de faire le plein de précieuses vitamines, il m’est impossible de sauter à pieds joints dans l’après-midi sans ma deuxième tasse de thé noir de la journée.

Marqueur de temps, ce thé est, de loin, le plus revigorant de ma journée. Il me permet de reconnecter avec moi-même et de m’ancrer dans le moment présent. 

Ainsi, l’après-midi s’installe…

Je me sens bien, en pleine possession de mes moyens. Sans mon thé, j’ai l’impression que ma journée est incomplète. Sans mon thé, je ne suis pas l’ombre de moi-même. Entre deux gorgées, je me sens revivre et j’ai accès à l’infini de mes possibilités.

Évidemment, la journée ne s’arrête pas sur un thé noir!

Vers la fin de l’après-midi, l’appel du thé se fait à nouveau sentir. Bien que ma journée de travail tire à sa fin, je sens que j’ai besoin de prendre un moment pour moi avant le retour des enfants et l’ouragan de la routine de soir. D’ailleurs, j’ai tout ce qu’il faut pour assurer ma survie dans mon armoire à thé. Des effluves les plus divers provenant des quatre coins du globe, je sélectionne soigneusement mon thé chai préféré. 

Contrairement aux thés précédents, préparés presque dans l’urgence d’avoir ma dose, je savoure chacune des sept minutes que dure l’infusion de cette concoction épicée. J’anticipe déjà cette première gorgée qui, en l’espace de quelques secondes, me fera faire le tour de globe pour me ramener directement au centre de moi-même.

Une fois ma pause terminée, j’entame mon quart de travail de maman avec le sourire. Chaque jour la même routine et je trouve toujours le moyen de m’en émerveiller. Des devoirs jusqu’au moment du dodo, tout se passe comme un charme et j’aime bien croire que c’est grâce à mon thé de fin d’après-midi que mon équilibre est préservé.

La satisfaction d’une journée qui s’achève

Toutefois, ce n’est qu’une fois la maisonnée plongée dans le silence que je réalise vraiment tout ce que j’ai accompli dans ma journée. Un sentiment de satisfaction m’envahit alors que j’infuse ma dernière tasse de thé de la journée!

Et c’est bien installée le temps de regarder un brin de télé avant le last call que je réalise à quel point ma vie ne serait pas la même sans chacune de mes précieuses tasses de thé. Elles sont les gardiennes de mon efficacité, de mes élans créatifs, de ma patience, mais surtout de ma santé mentale.

Le cercle des belles âmes lumineuses

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Et si le moment était venu de faire les choses autrement ?

Marie-Josée Guérin