Tu as encore le temps

Comment finir son année en beauté

 Le temps passe, le temps tourne, mais pour le moment où tu liras cet article, imaginons, si tu veux bien, que le temps s’est arrêté. Il s’est arrêté pour que tu puisses prendre conscience de sa valeur. Il s’est arrêté pour que tu puisses comprendre l’importance du temps qu’il reste à l’année en cours…

Un mois, un tout petit mois. Ça semble si peu, n’est-ce pas? Tu te prépares à sauter à pieds joints dans le tourbillon festif des fêtes de fin d’année sans réellement comprendre que tu as encore le temps, beaucoup plus de temps que tu ne le crois. Un mois, c’est peu ; 31 jours, ça semble déjà mieux. Je te laisse faire le calcul en heures, en minutes et en secondes!

Dis-moi, as-tu hâte que l’année se termine?

Fais-tu partie de ceux qui réclament haut et fort leur désir de renouveau, rejetant, du même coup, 365 jours entiers au cours desquels il s’est passé tant de choses, des mauvaises, certes, mais des bonnes aussi? Là, je t’annonce qu’il te reste encore 31 jours au compteur. Raconte-moi donc, ce que tu en feras? Ne me dis pas : « attendre que ça passe », car ce n’est pas ainsi que les choses fonctionnent.

En fait, tu peux choisir de te tourner les pouces en priant pour que la nouvelle année t’apporte mieux. Toutefois, je t’encourage fortement à t’assurer personnellement que le mieux t’arrivera. Après tout, on n’est jamais si bien servi que par soi-même! Le 12e coup de minuit du  31 décembre prochain, n’aura pas le pouvoir magique de tout effacer. C’est de la poudre aux yeux que tu te balances au visage à chaque année. Pour que la vraie magie de minuit fasse son œuvre, tu n’auras pas d’autre choix que de la provoquer.

Pour y parvenir, je te propose un coup de main, ou, si tu préfères, un plan d’action à mettre en place pour finir l’année en beauté de façon simple et efficace malgré le brouhaha des Fêtes.

Un mois, un objectif

Il ne reste qu’un mois à l’année. Bien que tu veuilles finir celle-ci en beauté, rien ne sert d’y mettre tout ce qui n’a pas pu être accompli en cours d’année. Premièrement, tu t’épuiserais : déjà que le temps des Fêtes représente une course folle de taille, inutile de rajouter un rush de réalisation personnelle par-dessus. Deuxièmement, ta confiance en prendrait un coup : c’est bien connu, pour augmenter la confiance en soi, il faut réussir à accomplir quelque chose. Ainsi, trop en mettre dans le même mois risque fort de te déprimer plus que de booster ta confiance.

De ce fait, j’ai une solution vraiment simple pour toi. Je te propose de ne choisir qu’un seul objectif. Tu peux évidemment sélectionner celui qui te plaît, mais tu dois te douter que j’ai ma petite prescription bien-être :

1- Prends une feuille de papier ou un cahier, à ton choix, ainsi qu’un stylo.

2- Inscrits la date et l’objectif suivant : Je dépose l’intention de finir l’année en beauté.

Difficile de faire plus simple! Quoique, ne rien faire est probablement la voie de la facilité, mais certainement pas celle du bien-être. L’avantage de ma proposition d’objectif est justement le fait qu’elle ne demande pas trop d’investissement, mais qu’elle est en mesure de te rapporter gros, beaucoup plus que tu ne le crois. Maintenant, concrètement, qu’est-ce que ça donne?

4 semaines, 4 buts

À quoi sert un objectif, s’il n’est pas atteint? Ainsi, pour te permettre d’y arriver, je te suggère fortement de le découper en petit buts pour favoriser les petites victoires. De ce fait, un but par semaine, me semble raisonnable. Tu veux connaître ma prescription bien-être?

Semaine 1 : Choisir de rester zen.

Tu peux rire tant que tu veux, reste que, dès le 1er décembre passé, il y a comme une frénésie dans l’air qui peut, parfois dépasser l’excitation festive. Choisir de rester zen devient alors une nécessité, voire même un mode de vie. Pour ce faire, laisse-toi des post-it partout où c’est nécessaire et inscrit dessus : Est-ce que ça en vaut la peine? Passe toutes tes contrariétés par ce filtre et tu verras à quel point tu es capable d’en laisser tomber pour préserver une fin d’année à la hauteur de ton objectif initial.

Semaine 2 : Prendre une chose à la fois.

En plein milieu du mois de décembre, rien ne sert de paniquer. On a tous les mêmes 24 heures, alors je te suggère fortement de prendre les choses comme elles viennent et de les gérer une à la fois. Pour y parvenir, faire une liste peut s’avérer une solution intéressante pourvu qu’elle soit réaliste. Inutile qu’elle soit plus longue que celle de la voisine. Ce que tu vises, c’est de prioriser tout en évitant la folie qui te guette.

Semaine 3 : Profiter du moment présent.

En cette semaine de Noël, il se peut que la folie t’ait gagnée. Qu’à cela ne tienne! Je t’invite à revenir vers l’essentiel. Qu’est-ce qui te fait vibrer? Un moment passé au coin du feu? Un bon chocolat chaud? Une partie de cartes en famille? Choisis soigneusement ce qui te plaît le plus et profites-en au maximum. Tu n’es peut-être pas en congé, mais garde en tête que le moment présent t’appartient et qu’il te revient de le rendre unique et agréable.

Semaine 4 : Trouver son mot phare.

J’en parle chaque année, mais il n’y a rien comme l’effervescence de la fin de l’année pour trouver ce mot si précieux qui te suivra pendant les 365 jours à venir. Pourquoi en faire un but de ton grand objectif du mois? Simplement parce qu’il permet de t’aligner sur la bonne piste de décollage. Rien de mieux que de profiter des derniers jours de l’année pour le trouver.

Tous les jours : la gratitude

On a vu l’objectif du mois, les buts de chaque semaine, mais que peux-tu faire au quotidien pour terminer ton année en force, sur une note positive? Cultiver la gratitude bien sûr! Je sais, j’en parle souvent, mais il faudra t’y faire car c’est ma prescription bien-être préférée parce qu’elle est accessible et ne gobe pas trop de temps. Comme je sais que le tien est précieux, je propose cet exercice facile à intégrer dans ta routine :

1- Juste avant de te coucher, prends un papier et un crayon (ou ton cahier du début du mois)

2- Note 3 gratitudes.

3- Couche-toi avec le sourire et le cœur rempli de bonheur.

Je peux te garantir que tu vas dormir comme un bébé, ce qui te permettra d’être en pleine forme pour rester alignée sur ton objectif qui est, je te le rappelle, de finir l’année en beauté.

Mieux vaut prévenir…

Pour être en mesure de te concentrer sur le temps qu’il reste à l’année, pourquoi ne pas t’assurer de mettre toutes les chances de ton côté en prévoyant un rendez-vous avec toi-même dès le début janvier pour partir la nouvelle année du bon pied?

En somme, je tiens à attirer ton attention sur tout ce qu’il est possible de faire au cours du prochain mois pour finir l’année en beauté. Ça part d’une intention toute simple, divisée en petits buts accessibles pour finalement mettre en place un petit rituel quotidien de gratitude. Ne viens pas me dire que tu n’as pas le temps. Tout ce que je te propose est à ta portée, pour peu que tu choisisses d’au moins essayer. Ainsi, à minuit, le 31 décembre prochain, ton mot phare en poche, tu auras le sourire aux lèvres, fière d’avoir su prendre soin de ton bien-être pour que la fin de l’année en cours soit le moteur qui activera toutes tes actions de celle qui prendra la relève.

Il n’est pas trop tard, ne l’oublie pas!

2018-11-29T14:41:58+00:00

À propos de l'auteur :

Marie-Josée est accompagnante en alignement ainsi que créatrice de la communauté Mots en bulle. Elle aide les entrepreneures à cheminer dans l'univers de leurs idées et de leurs mots afin qu'elles se sentent sur leur X en tout temps et puissent prospérer. Sur Mots en bulle, sa mission est d'amener les femmes à être l'entrepreneure de leur vie via les rituels d'écriture visant à changer le monde... un mot à la fois!

Laisser un commentaire

Vous êtes un membre de la zone d'alignement?

Pas encore membre? Cliquez ici pour en savoir plus. 
Connectez-vous
Zone d'alignement
Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de navigation et fournir des fonctionnalités supplémentaires.​
En savoir plus